Dans le monde

La plateforme emplois-climat rejoint un mouvement international 

« Un million d’emplois climatiques », c’est le titre d’un rapport publié en 2014 sous l’égide du mouvement citoyen « Campaign Against Climate Change ». Se plaçant dans une perspective de 20 ans, le scénario prévoit pour le Royaume-Uni : une réduction de 86 % des émissions de CO2, l’embauche en une année d’un million de personnes dans des emplois stables correctement rémunérés, au sein d’un « service national du climat » et la création de 500 000 emplois induits des activités de ce vaste service public. Ce travail vise à convaincre qu’une action résolue en matière de climat créera beaucoup plus d’emplois que la reconversion du secteur industriel n’en détruira. Les promoteurs de cette campagne proposent notamment que les salarié.e.s des secteurs qui doivent être reconvertis soient assuré.e.s de conserver un emploi.     

       

La campagne « One million climate jobs » est aujourd’hui investie par des acteurs associatifs et syndicaux dans plus de cinq pays : le Canada, l’Afrique du Sud, la Norvège, l’Etat de New York, la Grande-Bretagne et le Portugal. Rendre désirable la lutte contre les dérèglements climatiques en termes de créations d’emplois et construire des alliances fortes entre les organisations écologistes et les syndicats, est donc l’objectif affiché de la campagne « One million climate jobs ».

Avec la publication du rapport « Un million d’emplois climat », la plateforme emplois-climat rejoint ce mouvement international.

En savoir plus :